Éphésiens 4:1 Je vous exhorte donc à marcher d’une manière qui corresponde à l’appel que vous avez reçu.

Juin 3, 2022

Lectures : Psaume 103 : 1 – 11.

Au Burkina Faso, on connaît les crocodiles sacrés de Sabou, un village situé à l’ouest de la capitale Ouagadougou. Personne dans le village ne les tue, et les crocodiles à leur tour n’attaquent jamais les villageois. Cette amitié entre l’homme et l’animal est tellement respectée que même les touristes peuvent prendre des photos assis sur les crocodiles de Sabou sans risquer quoi que ce soit. Derrière cette relation spéciale entre les villageois et les crocodiles se cache une histoire particulière. On dit qu’un crocodile a un jour sauvé la vie de l’ancêtre du village. En guise de remerciement, cet homme a ordonné à ses descendants de ne jamais faire de mal au crocodile et cette tradition est toujours vivante.

Click here to learn more

Le contenu va ici
 Dans les chapitres précédents, Paul a montré comment nous étions morts par nos dettes et comment Dieu, dans sa miséricorde, nous a donné la vie dans le Christ Jésus par pure grâce. Et dès le chapitre 4, il exhorte les Éphésiens, et chacun d’entre nous, à donner à cette bonne nouvelle une réponse digne : celle de la reconnaissance. Comment pouvons-nous apprécier l’énorme bienfait qui nous a été fait ?

Réflexion :

En remerciement, les villageois ont interdit à leurs descendants de tuer des crocodiles. Comment pouvons-nous montrer notre gratitude à Dieu pour le grand salut qu’il nous donne en Christ ?
Comment enseignez-vous la gratitude à vos enfants ?
Chantez le Psaume 103 : 1, 2

 

Rev. Marc Nabie
0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publication récente
Loading
A lire Egalement