Déc 24, 2023

LE SEIGNEUR POURVOIT

LECTURE DE L’ÉCRITURE – GENÈSE 22:13-18

Abraham leva les yeux et vit un bélier dans un fourré. . . Il prit le bélier et le sacrifia en holocauste à la place de son fils.

 

– Genèse 22.13

 

La foi d’Abraham est mise à l’épreuve par un défi ultime : est-il prêt à abandonner à Dieu son trésor le plus précieux ? Et au dernier moment, Dieu intervient, disant à Abraham d’arrêter. Isaac est donc épargné, délivré d’une condamnation à mort. Et Dieu fournit un substitut, un bélier sacrificiel qui sera offert à la place. Le lieu s’appelle alors « Le Seigneur pourvoira ».

 

Abraham ne pouvait pas savoir qu’environ 2 000 ans plus tard, un sacrifice encore plus grand serait fait. Dieu offrirait à nouveau un substitut, qui deviendrait en fait « l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29). (Jean 1:29). Ce substitut était Jésus, le Fils unique de Dieu, qui a donné sa propre vie pour payer pour tous nos péchés, afin que tous ceux qui croient en lui puissent avoir la vie éternelle (Jean 3:16).

 

Le jugement de Dieu sur le péché est tombé sur son propre Fils. Jésus, l’agneau sacrificiel, est intervenu et a pris notre place. Ce jour-là, par la mort de Jésus sur une croix à l’extérieur de Jérusalem, un sacrifice suffisant a été fourni (voir Marc 15:33-39).

 

Abraham ne pouvait pas savoir tout cela, mais par la grâce de Dieu, il avait reçu le don de la foi et pouvait croire que Dieu tiendrait ses promesses.

 

Agneau de Dieu, merci d’être notre substitut et de mourir à notre place, ouvrant ainsi la voie à notre salut. Donne-nous la foi de croire en toi et de te servir chaque jour. Amen.

 

 

Dan Jongsma

Rev. Marc Nabie
0 Comments
Publication récente

DEVOILEMENT LECTURE DE L’ECRITURE – REVELATION 1:1-3 ; 22:16 La révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. Il l’a fait connaître en envoyant son...

Lire la suite
Loading