Éphésiens 4:4 Un seul corps et un seul esprit, comme vous avez une seule espérance selon votre vocation.

Juin 6, 2022

Lectures : Marc 10 : 35 – 45.

Le 4 août 1983, il y a 39 ans aujourd’hui, un jeune capitaine prend le pouvoir en Haute-Volta et renomme son pays le Burkina Faso. Quatre ans après sa prise de fonction, le jeune chef d’État est assassiné. Il n’a laissé ni biens ni argent. Ce qu’il a laissé derrière lui, c’est l’exemple d’un homme qui aimait son pays, qui le servait avec une totale abnégation et qui appréciait les femmes, les enfants et les agriculteurs. Aujourd’hui encore, il est un exemple pour des millions de jeunes en Afrique : un leader qui voulait servir ses frères et sœurs. Il aimait sa patrie de tout son cœur, mais il s’est également battu pour l’unité africaine.

 

Quelques étincelles dans l’obscurité, pointant vers le seul homme qui a vécu pour servir, Jésus-Christ. Notre Seigneur a prié pour que son Église soit une.  L’Église est une, mais elle a de nombreux membres.  L’Église fonctionne comme un corps. Même si elle a plusieurs membres, elle est une parce qu’elle est animée par le même Esprit, sauvée pour la même espérance.  L’unité de l’Église est le fondement de la diaconie. De même que les membres du corps naturel prennent soin les uns des autres, ainsi nous nous servons les uns les autres.  Nous ne sommes pas concurrents, mais complémentaires.

 

Réflexion

 

Comment puis-je rendre service aux membres du corps du Christ qui sont proches de moi ?

Quels sont les obstacles à l’unité dans mon église locale ?

Que puis-je faire pour promouvoir cette unité ?

Rev. Marc Nabie
0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publication récente
Loading
A lire Egalement